AG: La signification de l’amour pour Paul Éluard

Title

AG: La signification de l’amour pour Paul Éluard

Subject

La signification de l'amour pour Paul Éluard dans ses poèmes surréalistes particulièrement « La courbe de tes yeux » et « Je t’aime. »

Description

Dans son poème « La courbe de tes yeux » trouvé dans sa collection Capitale de la Douleur (1926), le surréaliste Paul Éluard exprime sa définition de l’amour. Presque vingt-cinq ans plus tard, Éluard exprime la même signification de l’amour dans le poème « Je t’aime » dans la collection Le Phénix, publié en 1951. Au cours du temps, le poète montre l’importance et l’ampleur de cet amour qui est éternelle et ne changer pas.
La première strophe de « La courbe de tes yeux » est le meilleur exemple de sa définition dans ce poème :
La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur,
Un rond de danse et de douceur,
Auréole du temps, berceau nocturne et sûr,
Et si je ne sais plus tout ce que j’ai vécu
C’est que tes yeux ne m’ont pas toujours vu.

La nature éternelle de cette strophe est soulignée dans les mots « courbe », « rond » et « auréole ». Il décrit une femme et la forme de ses yeux. La courbe ici lie la femme au cœur d’Éluard. Le cœur dans la culture occidentale est un symbole de l’amour. La rondeur de la courbe, le rond et l’auréole ne sont pas juste géométrique, plutôt, c’est un symbole pour quelque chose qui n’a pas de fin. La fin est liée à l’autre. Cette implication est grande parce que cela suggère que cet amour est pour la vie entière.
Un autre aspect intéressant concernant la « courbe », est qu’Éluard juxtapose ensemble les idées différentes et illogiques. Cela est évident dans le début du poème avec les descriptions des yeux de la femme qui font le tour du cœur, ce qui est figuratif. Au Moyen Âge, l’amour est décrit aussi au sens figuré, comme une maladie. Les hommes deviennent malades avec l’amour dans leurs cœurs. Ils deviennent malades dans leurs âmes et leurs esprits. C’est illogique dans une façon, donc, quelquefois, l’amour peut être illogique, mais pour Éluard, l’amour n’est pas illogique. Cependant, son illustration dans le poème à l’air être ça.
Éluard a une confession de l’amour encore dans « Je t’aime. » Ces trois strophes du poème sont une déclaration de l’amour pour une femme. Le poème montre que l’amour éternel quand le poète décrit combien de son amour qu’il a pour la femme :
Je t’aime pour toutes les femmes que je n’ai pas connues
Je t’aime pour tous les temps où je n’ai pas vécu
Il dit qu’il pourrait aimer beaucoup de femmes, mais il choisit aimer cette femme, donc son amour pour cette une femme est plus fort et sérieux. Ces phrases sont comme une mensuration de son amour. Il exprime l’amour par la mensuration de temps aussi.
Le besoin de la femme est évident dans la deuxième strophe :
Qui me reflète sinon toi-même je me vois si peu
Sans toi je ne vois rien qu’une étendue déserte
L’amour est éternelle dans ce poème aussi parce que ici, il ne peut pas vivre sans elle. Il a besoin d’elle dans sa vie et la vie peut durer un longtemps. L’amour est éternel parce qu’Éluard écrit que le cœur de la femme est « immortel ». Dans « Je t’aime » la femme est tellement important pour lui qu’il écrit à la fin, « Tu es le grand soleil qui me monte à la tête ». L’expression de l’éternité comme la signification de l’amour est écrit dans les deux poèmes ; et montre la cohérence du l’idée de l’amour pour Éluard. Au moins pendant ce temps, son idée de l’amour a resté la même.
L’éternité et l’immortalité que sont représentées dans ces deux poèmes montre que l’amour n’est pas seulement pour le passé ni le futur, plutôt l’amour peut dépasser le temps. L’idée importante de l’amour correspond à la littérature de l’auteur parce qu’il écrit la même définition de l’amour dans les années différents.

Creator

Lisa Modigliani-Estraélla

Source

Paul Éluard , « La courbe de tes yeux » , Capitale de la Douleur , 1926. Et « Je t’aime », Le Phénix, 1951.

Date

20ème siècle

Language

Français

Files

Collection

Citation

Lisa Modigliani-Estraélla, “AG: La signification de l’amour pour Paul Éluard ,” Collections @ ECU, accessed August 15, 2018, http://collections.ecu.edu/items/show/60.

Embed

Copy the code below into your web page

Item Relations

This item has no relations.